Nicolas Daubanes

Accueil > Textes > Pays de Cocagne - Claude Hubert Tatot

Pays de Cocagne - Claude Hubert Tatot

A propos du projet : Pays de Cocagne

« Partant d’une réalité vécue, l’installation d’une maison d’arrêt à Lavaur, petite ville de son enfance et capitale du pays de Cocagne, Nicolas Daubanes a proposé à des écoliers de CM1, de construire en quatre jours une cabane avec des cartons. Ce travail, effectué au sein de l’atelier de l’école des Beaux-arts avec les écoliers, constitue le premier temps d’un projet plus vaste. En effet, Nicolas Daubanes a entrepris les démarches nécessaires pour transporter cette sculpture habitable dans l’établissement pénitentiaire et animer un atelier pour que des mineurs incarcérés inventent, fabriquent et déposent dans cette cabane des objets symboliques de leurs pays de Cocagne. Le choix de la cabane, objet de l’enfance mais également symbole d’une vie libre en pleine nature a l’avantage de parler autant à de jeunes enfants qu’à des adolescents. La cabane en carton qui se présente comme un monolithe creusé à l’intérieur évoque autant l’enfermement que la cachette, convoque divers univers en passant par le pays de Cocagne, ses représentations anciennes comme les images actuelles qu’il suscite. »

Claude Hubert Tatot, Critique d’art, enseignant d’histoire de l’art et coordinateur du Master TRANS-médiations-enseignements, Haute école d’art et de design - domaine arts visuels, Genève.

© Nicolas Daubanes