Nicolas Daubanes

Accueil > jourdepaye > Soleil noir

Soleil noir

Sérigraphie (2012)

Il symbolise à la fois un occulus de surveillance, tel l’oeil de boeuf du bâtiment central de la Saline Royale d’Arc et Senan, un œil qui voit tout et contrôle tout dans une architecture dédiée. C’est aussi en prison la lumière, qui anciennement, rentre en prison tel une lumière divine pour amener la pénitence au détenu.
Enfin en vue de plan, un panoptique avec son centre et ses branches n’est-il pas lui aussi un soleil ?
Ce soleil noir joue aussi à la fois sur une évasion et un renvoi à la condition d’enfermement, visée d’espoir et perspective sombre à la fois.
C’est l’impression en négatif du trou d’un sténopé, la lumière à en brûler le papier.
C’est le trou dans le crâne d’un trépané pour en sortir la folie et faire rentrer la lumière.

Entre fascination et risque de se brûler les ailes, à l’image de la symbolique du soleil noir : utilisé dans des rites païens et récupérer par la SS, chanson des punks anarchistes Beruriers Noirs et album d’un groupe néo nazis Durandal.

Editions Infra

PNG - 49 ko
Soleil noir
60 x100 cm, 2012 
Nicolas Daubanes/Pablo Garcia 
sérigraphie noire mat sur chromolux blanc 250 g. 
Édition de 20 exemplaires + 3 E.A. , numérotés et signés. 
Edité par les Editions Infra, imprimé à l’atelier Au Bon Tir
© Nicolas Daubanes